Téléphone : 09 51 70 15 49 - appel non surtaxé -

Pose et fonctionnement de son panneaux solaire / photovoltaïque

Accueil>Pose et fonctionnement de son panneaux solaire / photovoltaïque

Girardin Industrielle - Tractopelle

Pose et fonctionnement de son panneaux solaire / photovoltaïque

Panneau solaire avec la loi Girardin Industriel

L'installation d'un panneau solaire résulte d'un compromis entre :

  • La nécessité de maximiser le rendement du panneau solaire

  • Les contraintes architecturales de votre habitation

  • Le souci esthétique

Formulaire de Contact




Sol, façade ou toiture : le plus souvent sur le toit

Il existe 4 endroits possibles où poser le panneau solaire / énergie photovoltaïque  :

Sur le toit, la solution plébiscitée :

Le panneau solaire ne réduit pas l'espace vital.

Reste relativement discrète.

Permet de bénéficier de l'inclinaison naturelle du toit sur une grande superficie

Les produits commercialisés via la loi Girardin Industriel sur les dom et Tom utiliseront cette méthode afin d'optimiser la surface géographique occupée.

En général la toiture appartient à un particulier ou une entreprise domicilié sur la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane.
Ce dernier louera sa toiture et bénéficiera d'une partie de la production de l'électricité produite, le reste sera " raccordé " à EDF.

Au sol : dans le jardin ou en terrasse, le panneau solaire nécessite une grande surface disponible.

Cette technique sera peu utilisée dans le cadre de produits commercialisés pour la défiscalisation en loi Girardin Industriel pour des raisons évidente d'entretien et d'occupation de terrain.

En façade ou en pignon :

Solution par défaut.

Elle ne permet pas un rendement optimal et peut se révéler inesthétique.

En avant :

Le panneau solaire est incliné (angle de 30 à 50° par rapport à la façade) de manière à mieux recevoir les rayons du soleil.

Le panneau solaire s'intègre également à l'architecture de la maison : auvent de véranda, de balcon ou de fenêtre par exemple.

Panneau solaire : intégration ou surimposition ?

- Optimiser pour produire plus d'énergie solaire qui sera revendu à EDF -

Les panneau solaire est la plupart du temps installé sur le toit. Il existe alors 2 manières de procéder :

Si vous prévoyez de revendre l'électricité, l'intégration est préférable : EDF vous achète le KWh 0,58 euros contre 0,314euros si les panneaux solaires sont en surimposition.

La technique de la superposition est souvent proposée pour la commercialisation de produits de réduction impôts en loi Girardin Industriel

Dans le cas de l'intégration, semblable à une fenêtre de toit en fait, il faut veiller à la bonne étanchéité du système. En évitant les « couches superposées », l'intégration est plus esthétique et demeure la solution privilégiée pour les constructions neuves ou en cas de réfection de la toiture.

La dernière innovation technologique : les tuiles et les ardoises photovoltaïques. Les tuiles ou les ardoises qui recouvrent la toiture sont autant de panneaux solaires photovoltaïques. Elles s'intègrent donc parfaitement à l'habitation.

Cette dernière technique sera peu utilisée dans le cadre de la pose de panneaux solaire (pour la défiscalisation Girardin Industriel) à cause d'un coût évident de main d'œuvre.

Pour un investissement en Girardin Industriel contactez-nous Tel : 09 51 70 15 49 - non surtaxé - ou avec le formulaire de contact.